Retour sur le festifoot U12-U13 2015

7 septembre 2015 - 20:44

 

 

Le festifoot U12-U13 2015 a connu son épilogue ce samedi avec la victoire finale du RC Vichy qui a battu les berruyers du Bourges 18 sur le score de 2-0.

Cette édition 2015 aura eu du mal à sortir de terre car sa tenue était devenue très incertaine devant le retard pris pour la rénovation de la pelouse synthétique.  Mais l’abnégation de Christophe Minois ainsi que le soutien des services municipaux ont permis à ce tournoi de se tenir en temps et en heure voulu, certes sur un seul terrain (le stade annexe) mais dans de très bonnes conditions. Il est dommage que certains dirigeants de clubs invités n’aient pas conscience du travail fourni en amont et qu’ils se permettent d’annoncer leur absence à l’heure du coup d’envoi du tournoi, perturbant ainsi la planification de cette journée dense.

Mais plutôt que de parler des absents, il vaut mieux parler des présents, soit pas loin de 200 enfants âgés entre 11 et 12 ans qui, au sein de leurs équipes respectives (18 au total), se sont dépensés sans compter afin d’essayer de remporter le trophée du club remis chaque année en jeu. Le matin une phase de poule devait désigner les 8 équipes qui disputeraient le tournoi National et les 8 autres qui devaient disputer le tournoi Régional, les 2 dernières devant faire des matches de classement. A ce petit jeu, le tournoi Régional fut remporté par l’équipe de Nevers qui battait 2-1 l’équipe de Montluçon Foot en final. Le tournoi National fût remporté par le RC Vichy (voir un peu plus haut). A l’issu du tournoi, tous les enfants ont été récompensés par Christophe Cabassut ( adjoint aux sports) et Christophe Minois (président des jeunes) avec un trophée, des friandises et des cadeaux diverses.  CLASSEMENT FESTIFOOT U13 2015 (1).xlsx

Autres présents lors de cette journée qui sans eux n’aurait pas pu se tenir, ce sont les bénévoles qui, on ne pas tous les citer car on en oublierai, se sont démener pour servir, arbitrer, faire à manger , encadrer . Un grand merci à eux.

Commentaires